dimanche 28 octobre 2007

Crêpes allégées

Alors, l'histoire se passe un samedi soir : vous vous retrouvez inviter et vous proposez de préparer le dessert. Vous vous souvenez que la dernière fois, seule Racoonette s'est vue offrir des crêpes pendant Monsieur Racoon doit se contenter de ses plats micro-ondables de la semaine, et Racoonnette vous fait culpabiliser. Donc, c'est décidé, vous en refaisez.
Mais après vous vous souvenez que Madame Racoonette aime l'allégé. Comment? Faire des crêpes au beurre salé (demi-sel, chez le Breton) mais allégées? Dure mission mais... impossible n'est pas... BZH Matth MDR !


Pour 20 crêpes allégées :

  • 100g de farine fluide type 45.
  • 100g de fleur de maïs (type Maïzena).
  • un peu de sucre (30g on va dire à vue d'oeil).
  • un peu de beurre (une noisette plus ou moins grosse) demi-sel, à faire fondre dans la crêpière et à renverser dans la pâte.
  • une pincée de sel si le beurre est doux
  • 2 oeufs, dont les blancs seront battus en neige
  • 60cL de lait
Avec le peu de graisse dans la crêpière, c'était plutôt corsé de ne pas déchirer la crêpe, mais la mission a été accomplie (enfin, je crois).

5 commentaires:

snekkri a dit…

et le pot de confiture sur la table... demi-sucre ? :D

BZH Matth a dit…

argh, euh, non... pas demi-sucre (pour 100g de cette confiture de mirabelle, il faut 50g de mirabelles et ... 60g de sucre... cherchez l'erreur, Lavoisier !)
Mais le pot de confiture n'a pas fait parti du voyage, Racoonette avait mieux à proposer comme accompagnement...
Et le cidre était.. breton, bien sûr! Désolé Snekkri ;-)

encore moi a dit…

... rah de dépit je filais alors me coucher ;-)

(accompagnement cocholaté par Racoonnette alors ?)

racoonnette a dit…

hé hé dans le mille émile! Vive le cocholat aux noisettes!
Pour ma défense, le diabolique Matth avait inscrit, sur le pot en question, "MANGEZ MOI". Comment y résister?
Ceci dit merci bcp Matth de faire attention aux calories et de les traquer ;-)

BZH Matth a dit…

Les calories, je les traque avant qu'elles nous détraquent (Wahou, je suis en forme ce matin) !
Le pot de chocolat noisette a été blessé dans cette bataille des crêpes : il a reçu plusieurs coups de cueillère dans le dos (et pas avec le dos de... la cueillère). Il est actuellement hospitalisé dans le placard et compte bien retourner au front pour pousser son dernier soupir (ouf!).